Audioprothesiste – votre specialiste de la perte auditive

Votre actualité santé

Audioprothesiste – votre specialiste de la perte auditive

Un audioprothésiste est un expert qualifié dans le choix des appareils auditifs. Ils ont l’éducation et la formation appropriées. Il s’agit d’une profession à prédominance féminine, même si les hommes qualifiés dans ce domaine ne manquent pas. La personnalité a une grande influence sur ce point. Que devez-vous prendre en considération lorsque vous choisissez votre audioprothésiste ?

Que fait un audiologiste dans la pratique ?

Un audioprothésiste vous montre des modèles d’appareils auditifs. Un bon centre audioprothèse à Toulon vous expliquera les différences entre les classes et les modèles d’appareils auditifs. Les compétences d’un audioprothésiste couvrent une variété de tâches. Il s’agit notamment de :

  • tester l’audition avec un audiomètre et par des méthodes subjectives et objectives
  • l’interprétation des résultats et l’évaluation de la perte auditive
  • la sélection d’appareils auditifs adaptés au degré de la perte auditive
  • la réalisation d’un moule de votre oreille pour préparer un embout ou un dispositif intra-auriculaire
  • vous donner des instructions sur la façon d’insérer, de porter et d’entretenir vos appareils auditifs

L’audioprothésiste doit assurer le suivi du client, organiser une formation auditive et ajuster les aides auditives aux besoins individuels du client.

Un audioprothésiste peut collaborer avec les médecins ORL pour sélectionner des appareils auditifs dans divers cas (par exemple, excès de cérumen, oreilles post-chirurgicales, fuites d’oreille, structure inhabituelle de l’oreille). Cette consultation est parfois nécessaire avant un examen audiométrique, par exemple pour enlever le cérumen.

Votre médecin ORL diagnostiquera également votre perte auditive sur la base des résultats de l’audiométrie et pourra vous donner une ordonnance pour des appareils auditifs si vous souhaitez bénéficier d’une aide financière du Fonds national de santé.

Comment choisir un bon audioprothésiste ?

Si quelqu’un vous a recommandé un audioprothésiste, il lui fait probablement confiance. Et c’est important lorsqu’on a affaire à un professionnel qui s’occupe de votre santé. Si vous n’avez jamais consulté un audioprothésiste, voici quelques conseils pour vous assurer que vous saurez ce qui distingue un professionnel lors de votre premier rendez-vous et si cela vaut la peine de chercher plus loin.

Un bon audioprothésiste prendra le temps de vous parler. Il doit déterminer, entre autres, dans quelles situations d’écoute les problèmes auditifs se produisent, pendant combien de temps et quelle amélioration vous recherchez.

Après avoir effectué une otoscopie, s’il y a un excès de cérumen dans l’oreille, il vous orientera vers un spécialiste ORL. Une oreille bouchée faussera l’examen.

Lors de votre visite, un bon audioprothésiste s’informe avant tout de vos besoins et vous écoute donc. Ce n’est qu’ensuite, sur la base de ce que vous leur dites et des résultats de l’audiométrie, qu’ils vous proposeront des solutions.

Un bon audiologiste vous fera une offre adaptée à vos besoins et vous expliquera les différences entre les différents modèles.

Un bon audioprothésiste pourra également vous conseiller ou vous aider à obtenir un remboursement de la Caisse nationale de santé ou du Fonds national de réadaptation (si vous y avez droit).

N’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé d’acheter des appareils auditifs dans un magasin ou chez un audioprothésiste particulier. Si vous ne vous sentez pas à l’aise, cherchez un autre endroit. Après tout, vous verrez le professionnel que vous avez choisi plus d’une fois.