Que faut-il savoir sur la liposuccion ?

Votre actualité santé

Que faut-il savoir sur la liposuccion ?

Le problème de personnes en surpoids cherchant à perdre des graisses devient de plus en plus récurrent. Et si certains se livrent désespérément aux régimes et aux activités physiques, d’autres préfèrent carrément la liposuccion. Une solution à l’évidence plus simple, et plus coûteuse, cela va de soi. Mais la liposuccion, qu’est-ce que c’est réellement et qu’implique-t-elle ?

Qu’est-ce qu’une liposuccion ?

C’est un procédé servant à aspirer les graisses excessives du corps. Pour y parvenir, les médecins entaillent légèrement la peau à des endroits précis. Ensuite, ils y insèrent de miniscules capsules. Celles-ci sont en mousse et reliées à un circuit. sur ce dernier, est exercé une pression négative est exercée. Si la liposuccion peut être faite sur n’importe quelle zone du corps, elle ne peut être cependant effectuée sur n’importe quel patient. Les femmes sous pilules contraceptives, les gros fumeurs, ceux qui présentent des risques d’embolie pulmonaire, etc sont exclus. et même les obèses ! En effet, la liposuccion n’est pas en tant que tel, un moyen de maigrir. C’est une opération permettant d’éliminer de façon définitive la graisse en trop qui refuse de partir même avec le sport ou les régimes. Aussi, les individus qui ont un surpoids trop important et les obèses ne peuvent se faire opérer. Et naturellement, les personnages âgés de moins de 18 ans sont également exclus.

Avant l’opération

Il y a forcément des précautions et des dispositions à prendre avant une opération de telle envergure. Deux semaines environ avant l’opération, il faudra réaliser des bilans de santé et de faire consulter par un anesthésiste. Ceci permettra de prendre en compte tous les risques, car après tout, c’est une opération importante. Les fumeurs et les alcooliques devront arrêter d’en consommer au moins un mois avant l’intervention. Il en est de même pour les femmes qui prennent des pilules. Toutes ces substances, surtout le tabac, réduisent fortement la cicatrisation et sont donc dangereuses. L’aspirine et les anti-inflammatoires sont également prohibés au moins 10 jours avant la liposuccion.

Après l’opération

Il est évident que des douleurs seront présentes juste après une telle opération. Cependant, elles peuvent être facilement supportées grâce aux antalgiques que prescrira le médecin. Naturellement, toutes les zones qui ont subi l’aspiration se présenteront sous forme d’ecchymoses et d’œdèmes. Il est donc normal de ne pas voir tout de suite les résultats de l’opération. Il faudra attendre environ 6 mois, le temps que la peau se rétracte complètement avant d’apercevoir les résultats définitifs. Mais avant, il est conseillé de beaucoup se reposer, surtout lorsqu’une bonne quantité de graisses a été éliminée. Il faudra attendre au moins 1mois avant de reprendre des exercices physiques. Pendant environ 2mois, il est conseillé d’opter pour des vêtements plus ou moins élastiques, permettant ainsi une sorte de bandage gainage. Par ailleurs, la rapidité du résultat dépend grandement du type de peau, aussi il est inutile de s’affoler ; la graisse aspirée ne reviendra jamais. Mais il est recommandé de perdre sainement du poids, histoire de consolider le résultat. Et pour finir, les cicatrices ne devront pas être vivement exposées au soleil.