Quelles sont les demarches a realiser apres le deces d’un proche ?

Votre actualité santé

Quelles sont les demarches a realiser apres le deces d’un proche ?

C’est certainement l’une des étapes les plus complexes de la vie, le décès et la mort d’un proche. Toutefois, il s’agit d’un moment qui malheureusement inévitable. Alors, autant se préparer aux nombreuses démarches administratives à réaliser par la suite. Vous devez le savoir, à la suite d’un décès d’un proche, il y a un très grand nombre d’aspects légaux, administratifs et événementiels à organiser et à gérer, cela est obligatoire. Dans cet article, nous allons donc vous aider dans ces démarches.

Rédiger un avis de décès

C’est la première chose à faire à la suite du décès d’un proche. Bien entendu, nous tenons à le rappeler, la véritable première étape étant de commencer son deuil, l’un des aspects les plus durs à gérer. Soit, lorsqu’un de vos proches sera décédé, vous devrez alors rédiger un avis de décès pour en informer votre mairie ainsi que les personnes qui auraient pu connaître votre proche. Grâce à des sites internet, de nos jours, cela est très simple à faire et vous pourrez choisir où poster votre avis, que cela soit sur un journal, un site internet ou autre. Cela vous permettra, de surcroit, d’informer la communauté du décès. Dans ce petit avis, vous devrez mettre le nom complet de la personne ainsi que la date précise de son décès. Ensuite, selon votre religion ou vos croyances, vous serez en droit de rajouter quelques phrases à la mémoire du défunt, cela reste votre choix et/ou celui du défunt. Car oui, dans son testament, la personne aura pu faire part de ses propres envies pour son avis de décès.

Préparer les funérailles

Maintenant que l’avis de décès est rédigé, vous allez pouvoir passer à la prochaine étape, celle de préparer et organiser des funérailles. Dans un premier temps, vous allez bien sûr devoir acheter un cercueil et réserver un caveau dans un des cimetières de votre ville. Là aussi, comme pour l’avis de décès, la personne aura pu faire part de ses dernières intentions avant de décéder. Ces volontés doivent être respectées, quoi qu’il arrive. Ensuite, vous devrez contacter les personnes éminentes de votre religion ou alors des personnes susceptibles de réaliser une cérémonie à la mémoire du défunt. Cela peut être tout à fait laïc en présence du maire ou d’un conseiller municipal, voire de bénévoles spécialisés dans les funérailles. Autrement, vous pouvez aussi choisir de réaliser une cérémonie religieuse selon vos croyances et celles du défunt. Tout cela peut être discuté avec l’entreprise des pompes funèbres qui s’occupera du corps du défunt et de sa mise en bière, en premier lieu, et de sa mise au tombeau par la suite.

Quoi qu’il puisse arriver, il est important de toujours rappeler que les funérailles peuvent être préparées par le défunt avant sa mort. Dans ce cas précis, le testament fait loi et les dernières volontés devront être respectées. Bien sûr, cela dépendra de l’argent de la famille. Car oui, il convient de ne pas oublier que les funérailles peuvent coûter très cher.